Tout savoir sur notre métier de conseiller en gestion de patrimoine

Effective management c’est 10 ans d’expérience en gestion de patrimoine !

Si l’on a tendance à penser que la gestion d’un patrimoine revient à faire fructifier intelligemment ses actifs en investissant dans la Bourse ou dans l’immobilier, la réalité est toute autre. Gérer son patrimoine c’est aussi l’organiser et faire en sorte qu’il soit un atout pour son détenteur. Ce patrimoine doit potentiellement pouvoir l’aider à faire face économiquement parlant à un divorce, un décès ou à un départ à la retraite. Bien loin de s’adresser uniquement à une certaine catégorie de la population, la gestion du patrimoine concerne un public assez large, du dirigeant d’entreprise au cadre supérieur en passant par le retraité et le travailleur libéral. La bonne gestion de son patrimoine permet à quiconque possédant des actifs (ex. un bien immobilier, une assurance-vie, une entreprise, etc) de faire face à un aléa de la vie.

Cette tiers personne doit évidemment justifier d’une capacité d’épargne importante. Quoi qu’il en soit, il n’est pas évident de définir précisément ce qu’est la gestion de patrimoine et d’en identifier clairement les acteurs. Ce domaine est en effet assez large et comprend plusieurs types d’activités. Mais alors quel est le rôle d’un gestionnaire d’un conseiller gestion de patrimoine ? Pour être bref mais clair, le gestionnaire de patrimoine intervient auprès d’organismes spécialisés et propose des solutions d’investissements immobiliers et financiers aux clients de ces établissements. Cet article vous aidera sûrement à y voir plus clair sur le métier de conseiller en gestion de patrimoine.

gestion de patrimoine illustration

Le rôle de nos conseillers en gestion de patrimoine

Avant toute chose, il faut avoir en tête le fait qu’un conseiller en gestion de patrimoine est bien plus qu’un simple conseiller en immobilier et en investissement. La gestion de patrimoine ne concerne pas seulement les actifs immobiliers mais comprend bien d’autres. Aussi surprenant soit-il, ce champ s’adresse également aux professionnels et aux particuliers possédant des valeurs mobilières (des œuvres d’art par exemple). De fait, la gestion de patrimoine englobe un certain nombre d’activités : la recherche de financements, l’ingénierie patrimoniale, le conseil en investissement financier, les transactions immobilières, la gestion de service, le courtage d’assurance vie, le contrat de prévoyance et de retraire, etc.

Le champ d’action de nos conseillers en gestion de patrimoine

Le conseiller en gestion de patrimoine s’occupe, comme son nom l’entend de votre patrimoine. Ce terme désigne l’ensemble des biens immatériels et/ou matériels qui peuvent être les objets d’un droit ou d’un titre de propriété. Par définition, un patrimoine peut tout à fait faire l’objet d’un lègue, d’une vente ou d’une transmission. Si la plupart des détendeurs d’un patrimoine l’ont hérité, il est tout à fait possible de constituer son patrimoine. Pour résumer, le terme patrimoine englobe les propriétés immobilières ou foncières, les placements financiers, les biens professionnels, les objets de collection ou d’art, les droits d’usufruit, les inventions brevetées mais aussi les droits d’auteurs, les meubles, les véhicules et les équipements ménagers parmi tant d’autres choses. Ces biens, aussi connus sous le noms d’actifs, constituent, une fois regroupés, un portefeuille.

Consulter un de nos conseillers en gestion de patrimoine au sein d’un cabinet

Les services d’un conseiller en gestion de patrimoine s’adresse donc au détendeur d’un patrimoine. Si vous souhaitez consulter un conseiller, vous aurez la possibilité de vous adresser à un libéral ou à un cabinet. Vous pouvez consulter un conseiller pour obtenir un avisa axé sur l’ingénierie patrimoniale, sur la gestion déléguée, sur l’audit patrimonial ou sur l’architecture ouverte. Selon votre cas, il vous faudra vous accorder sur une stratégie bien précise parmi ces quatre axes.


L’audit patrimonial est la formule qui concerne le plus de détendeur de patrimoine. Si vous choisissez l’audit patrimonial, le conseiller se chargera de réaliser un constat de vos actifs, de vos dettes, de vos ressources, de votre situation professionnelle et de votre situation familiale. Votre conseiller vous informera ensuite sur les possibilités de placements et fera un point avec vous sur vos objectifs. Cette formule vise à vous offrir un panel des possibilités existantes concernant la gestion de vos actifs. Il ne s’agit pas seulement de faire un état des lieux mais de vous inviter à voir plus loin pour votre patrimoine. A partir de là, le conseiller pourra vous proposer de vous accompagner sur le long terme.


La formule ingénierie patrimoniale comprend l’analyse de votre profil d’investisseur. En choisissant cette formule, le conseiller en gestion vous informera non seulement sur vos possibilités de placement mais aussi sur les solutions pour gérer votre patrimoine sur le long terme.


La formule architecture ouverte quant à elle vous permettra d’élargir vos établissements de placement. Le conseiller se chargera de contacter à votre place des organismes financiers et d’établir des partenariats avec des sociétés spécialisées dans la gestion. Vous pourrez ainsi élargir vos champs d’investissement et accéder à davantage d’actifs.


La formule gestion déléguée enfin vous permet de ne plus vous soucier du placement et du suivi de vos actifs mobiliers. Un gain de temps et d’énergie inestimable.

réunion gestion patrimoine

En quoi consiste la gestion d’un patrimoine

Les services d’un conseiller en gestion de patrimoine s’adresse donc au détendeur d’un patrimoine, qu’il soit indépendant ou professionnel. Si vous souhaitez consulter un conseiller, vous aurez la possibilité de vous adresser à un libéral ou à un cabinet. Sachez qu’un conseiller gestion de patrimoine peut aussi être notaire, gestionnaire de portefeuille, expert fiscal ou bien conseiller en investissement. Le conseiller gestion de patrimoine a un statut qui lui est propre au regard de la structure au sein de laquelle il travaille. Il peut s’agit d’un libéral ayant son propre cabinet, d’un libéral travaillant pour un cabinet, d’un courtier en assurance, d’un notaire, d’un salarié exerçant auprès d’un organisme financier, d’un expert-comptable, etc. Il vous faudra de toute évidence choisir votre conseiller selon votre propre situation. Pour les investisseurs justifiant de capitaux assez élevé, il est davantage conseillé de contacter une banque privée.

Un conseiller en gestion de patrimoine analyse la situation de son client en tenant compte de sa situation professionnelle (son niveau de revenu, sa catégorie socioprofessionnelle, son taux d’imposition, etc.), de sa situation familiale et de sa situation économique (actif financier, actif immobilier, etc.). A partir de ces indicateurs, il dresse le profil de son client et le classe parmi les trois niveaux de risque (prudent, équilibré et dynamique). Les objectifs sont quant à eux fixés à long et à court terme. Au regard du profil de son client, le conseiller lui proposera des possibilités de placement et d’investissement. Tout dépend de ce que souhaite le client : il peut chercher à investir ou à déléguer la gestion de son capital. Si les solutions varient, celles-ci sont étudiées puis proposées au client au regard de trois critères : la rentabilité, le risque et la transmission du patrimoine.

L’intérêt de faire appel aux services d’un cabinet de gestion de patrimoine

S’il est possible de s’informer et de se documenter pour avoir les outils principaux permettant de gérer son patrimoine, il est davantage conseillé de se tourner vers un professionnel. Bien loin de s’adresser uniquement à une certaine catégorie de la population, la gestion du patrimoine concerne un public assez large, du dirigeant d’entreprise au cadre supérieur en passant par le retraité et le travailleur libéral. La bonne gestion de son patrimoine permet à quiconque possédant des actifs (ex. un bien immobilier, une assurance-vie, une entreprise, etc) de faire face à un aléa de la vie. Il n’est donc pas nécessaire de justifier d’un patrimoine important pour décider de consulter un conseiller en gestion de patrimoine. Il est toutefois nécessaire de justifier d’une capacité d’épargne importante. Avoir recours à un conseiller en gestion, c’est aussi élargir ses horizons de placement et d’investissement. Votre conseiller vous informera de diverses possibilités que vous n’auriez jamais imaginé et auxquelles la plupart des particuliers ne pensent pas.

La formation pour prétendre à la profession de conseiller en gestion de patrimoine

Pour exercer la profession de conseiller en gestion de patrimoine, il est nécessaire de justifier de compétences dans trois champs spécifiques à savoir la finance, le marketing et le conseil. Pour accéder à cette profession, un étudiant peut envisager une orientation vers un master en finance, en assurance, en sciences économiques, en banque ou en gestion du patrimoine. S’il existe un certain nombre d’écoles formant à cette profession, un conseiller en gestion peut aussi sortir d’une université ou d’une grande école de commerce. Il est conseillé de compléter une telle formation avec une initiation au droit et/ou à la fiscalité. De manière générale, les formations en gestion de patrimoine invitent leurs étudiants à effectuer des stages au sein d’établissements financiers. Certaines formations prévoient même un aménagement de l’emploi du temps pour permettre à leurs étudiants de signer un contrat professionnel ou d’apprentissage avec une entreprise. Les expériences étudiantes sont très valorisées lors de l’embauche. Les cabinets privilégient des candidats justifiant d’une ou plusieurs premières expériences en tant que chargé de clientèle. Certaines qualités sont requises pour s’orienter vers ce métier. Un conseiller en gestion de patrimoine se doit d’être à l’écoute de son client et doit savoir analyser une situation rapidement. Il ne s’agit pas de vendre à tout prix mais de guider le client vers différentes possibilités d’investissement. De fait, un bon sens des relations humaines et une rapide capacité de synthèse sont nécessaires.

Les prétentions salariales d’un conseiller en gestion de patrimoine (nos tarifs)

Nous sommes transparents !

En gestion du patrimoine, le salaire est fixé au regard de l’expérience, du cabinet choisi et de la forme juridique adoptée. Si un débutant peut prétendre un salaire avoisinant les 30 000 euros par an, un conseiller expérimenté justifiant d’une expérience importante pourra espérer gagner entre 45 000 et 70 000 euros par an.